Les projets de notre école

Notre école fait partie du réseau libre catholique dont vous pouvez trouver le projet éducatif global sur le site du secrétariat général de l'enseignement catholique présent dans nos liens.

Cependant, face à ses particularités spécifiques, chaque école développe des projets individuels.

Voici les projets valorisés au sein de notre école Saint-André:

Roi 2017 2018Roi 2017 2018

Notre projet éducatif

 

Créer une communauté scolaire animée d’un esprit évangélique.

 

 

Construire une communauté scolaire au service de l’ enfant en cherchant à mettre

 

ensemble tous les partenaires, c ’est-à-dire, les enseignants, les parents, les enfants

 

et toutes les personnes impliquées dans la vie de l’école.

 

Chacun y trouvera son épanouissement par le sens du respect de tous, du pardon,

 

de la confiance, de la solidarité, de la tolérance, de l’ouverture et de la disponibilité

 

à l’image de Jésus-Christ et en référence à la tradition chrétienne.

 

 

Développer la personnalité tout entière de l’ enfant.

 

 

Développer le coeur, l’ esprit et l’ âme de l’enfant tout en l’aidant à surmonter les

 

difficultés, en le soutenant dans ce qu’il entreprend de façon à permettre à chacun

 

de se réaliser pleinement par le respect de ses capacités, de son milieu, de sa

 

culture et de sa religion.

 

 

Faire acquérir une connaissance du monde, de la vie et de l’homme éclairée par la

Foi.

 

Permettre aux enfants de découvrir le monde, la vie et les autres par de

 

nombreuses observations, de participer à des classes de dépaysement lors des

 

cycles primaires. Les éveiller aux changements nécessaires, au respect des valeurs

 

évangéliques et des convictions de chacun.

 

Notre projet pédagogique

S’enrichir de la diversité des autres et devenir citoyen:

 

L’ école fondamentale chrétienne se veut être d’abord un lieu où les enfants et les

adultes découvrent leur diversité sociale et culturelle comme une richesse à

exploiter pour grandir ensemble. Le souci de comprendre l’autre et de se faire

comprendre traverse toutes les actions et démarches vécues, cela en cohérence

avec l’ esprit de l’ Evangile. Adultes et enfants assument les conflits inhérents à la vie

de groupe et élaborent ensemble des moyens pour les gérer.

 

Construire le savoir:

 

Ainsi, l’ école, qui respecte chacun, favorise un processus d’apprentissage dans

lequel l’ enfant est acteur et non spectateur. Il est placé en situation où il doit se

mettre en recherche en recourant à ce qu’ il sait déjà, à ce qu’ il sait faire mais et

savoirs des autres. Dans ce processus, l’ enseignant a pour tâche de proposer, au

départ, des défis qui interpellent l ’intérêt et la curiosité de l’enfant, et qui le centrent

sur les compétences et les connaissances à construire.

 

Pratiquer l’ évaluation formative:

 

Il s’ agit d’une activité d’observation qui permet à l’ enfant et à l’ enseignant d’être

plus conscients de l’ apprentissage qui se réalise et de manière à le mener à bien.

En observant l’ enfant, l ’enseignant se rend compte des procédures utilisées et des

obstacles rencontrés. Il peut ainsi lui proposer de nouvelles activités pour

progresser vers l’objectif à atteindre. L’ enfant peut continuer à grandir, à se former ;

il n ’est plus purement et simplement sélectionné.

 

Différencier les apprentissages:

 

Tous les enfants sont différents. Chacun a son rythme, sa culture, son degré

d’ obstination, sa limite de vigilance. Différencier l’ apprentissage c’est proposer aux

enfants de nombreuses situations ouvertes avec ; chaque fois, des modes

d ’approche différents : approche écrite, dessinée, orale, manipulée, jouée ……

 

Différencier : c’est croire que tous les enfants sont capables de progresser et avoir

la volonté de chercher les outils les plus pertinents pour surmonter les obstacles

rencontrés.

 

Pratiquer un métier collectif:

 

Les enseignants sont solidairement responsables de la mission qui est la leur dans

l’ école. Cette collaboration solidaire ne sera possible que grâce à un travail de

concertation et d’ ajustement permanent entre tous les enseignants et à la condition

que chaque enseignant sorte de son isolement et s’ investisse dans les aspects

collectifs de son métier.

 

Construire une communauté ouverte sur l’ extérieur:

 

L’ école est un système dans lequel tous les partenaires (enseignants, parents,

pouvoir organisateur, direction, partenaires socio-culturels, enfants) doivent se

sentir personnellement responsable de l’ éducation de chaque enfant. Toutefois

l’ école n’est pas seule. Elle doit tenir compte des réalités politiques, économiques et

sociales et permettre à l’ enfant de s’impliquer dans cette réalité et d ’utiliser les

ressources de son environnement.

 

Notre projet d'établissement

En cohérence avec les projets éducatif et pédagogique de notre école, nous avons

choisi de réfléchir et de travailler durant ces prochaines années aux 3 priorités

suivantes :

 

1er priorité : développement des apprentissages

 

Favoriser les apprentissages cognitifs :

☺ En améliorant la compréhension et l ’usage de la langue française (lié au

savoir parler, lire, écrire, écouter),

☺ En insistant sur la continuité de la classe d’ accueil à la 6ème primaire (de 2

ans et demi à 12 ans),

☺ En asseyant les connaissances par des manipulations afin de comprendre

les notions par les actions,

☺ En participant à différentes activités visant à l’ouverture aux différentes

disciplines ainsi qu ’à des classes de dépaysement (pendant le temps de

présence obligatoire des élèves sous la forme de classes de ferme DI,

classes vertes DM et classes de neige DS) lors des cycles primaires

☺ En établissant des liens entre les différents savoirs,

☺ En facilitant les échanges pédagogiques,

☺ En constituant des groupes de taille réduite afin de favoriser

l’ accompagnement de chacun,

☺ En épaulant l’ enseignant de façon à apporter à chacun un plein

épanouissement tant au niveau pédagogique que relationnel, de sa

formation et de son vécu personnel.

 

2ème priorité : apprentissage de la citoyenneté responsable, de l’ouverture aux

autres et au monde

 

☺ En réfléchissant, prévenant et gérant les conflits afin de construire des

relations dynamiques basées sur la connaissance des autres,

☺ En gérant mieux la violence par la responsabilisation de tous les partenaires

(parents, enfants, enseignants et surveillants),

☺ En éveillant les enfants à la tolérance, au respect d’eux-mêmes, des autres

et de leurs cadres de vie (l’école, la ville…),

☺ En utilisant, évaluant annuellement et actualisant régulièrement la « Charte

de vie » qui constitue le référent de notre mieux vivre ensemble,

☺ En travaillant dans un climat de respect entre adultes afin de pouvoir le

répercuter chez l’enfant.

 

3ème priorité : un cadre de vie accueillant, sécurisant et agréable afin de favoriser le

plein épanouissement de chacun dans un climat serein et chaleureux

 

☺ En créant un cadre de vie beau, agréable et sécurisant pour tous les

partenaires, en étant attentif au développement durable.